Le patinage à roues alignées une nuisance pour la glace? ~ Passion/Patin/Vitesse - Passion/Speed/Skating

Pages

2 mai 2017

Le patinage à roues alignées une nuisance pour la glace?

La pratique du patinage à roues alignées comme méthode de perfectionnement pour la glace mène souvent à un grand débat dans la communauté du patinage de vitesse.

Par Jackob Savard


Le patinage sur roues n’est pas très développé au Canada. Le patinage sur glace prend toute la place. Une des raisons du lent développement de ce sport au pays, est la croyance de certains entraîneurs et patineurs que pratiquer le roller durant la période estivale nuirait aux performances sur glace de l’athlète. La pratique du patinage à roues alignées comme complément est-il forcément négative pour un athlète pratiquant le courte ou le longue piste?

Gains d’agilité assurés
Le patinage à roues alignées permet au patineur un gain d’agilité à ne pas sous-estimer. Le courte piste nécessite extrêmement de stabilité et d’agilité pour pouvoir être en mesure d’effectuer des dépassements à très haute vitesse et être capable de pallier aux imprévus lors d’une course.

Utiliser le roller ne serait-ce que pour se déplacer, permet de gagner en agilité et de faire du volume. Des détails aussi simples que gérer des bosses, éviter des bouches d'égout et des trous vont améliorer la confiance et l'habileté sur patins. Le patinage à roues alignées permet également le renforcement des chevilles et du dos ce qui pourrait permettre d'éviter des blessures sur la glace.

Prises d’informations améliorés
En patinage de vitesse courte piste, un des aspects les plus importants est la prise d’informations et la capacité de réagir rapidement aux manœuvres des adversaires. Lors des compétitions sur roues, les pelotons de patineurs peuvent être très grands et il y a constamment du mouvement et des changements de position. Les patineurs doivent être alerte aux attaques et prendre l’information sans arrêt. Les patineurs courte piste pourraient améliorer leurs réflexes et leurs prises d’informations en participant à des événements de roller.
Un grand peloton prenant le départ du marathon de Laval 2016.
Photo: Karine Maltais


Avec l’arrivée du départ en groupe en longue piste, les patineurs ayant utilisé le roller pour s’entraîner comme Olivier Jean, Alexis Contin et Joey Mantia se réjouissent. La composante tactique du départ en groupe est très semblable à celle que l’on retrouve en roues alignées et préparez-vous à voir un grand nombre de rouleurs sur les podiums de glace dans les années à venir.

Endurance augmentée
Depuis toujours, le vélo est priorisé pour le volume et l’aérobie estival, mais le patinage sur roues amène les mêmes bienfaits en plus de pouvoir rester dans des mouvements semblables à ce que l’athlète fera sur la glace.

La tendance ces dernières années en courte piste tend vers des courses très rapides dès le départ sur 1000m et 1500m et les sprinteurs vont commencer à écoper. Le roller force le patineur à développer une endurance qui lui servira autant sur les routes que sur la glace et qui lui permettra de suivre un tempo rapide durant 13 tours et demi et de pouvoir se battre en fin de course.

L’utilisation du patinage à roues alignées n’est pas nécessairement quelque chose d’obligatoire pour un patineur de glace, mais il ne devrait pas non plus être écarté ou interdit par des entraîneurs, car il y a des avantages certains.

2 commentaires:

  1. Le roller a toujours été beaucoup moins important à cause principalement de son absence au jeux olympique. A la glace il y a eu a glace des champions olympiques ce qu'on a pas en roller. Peu de gens aussi sont au courant que l'on peux pratiquer le roller de vitesse à l'intérieur comme à la glace durant toute l'année. Depuis l'arrivé de quelque patineurs à glace qui participe aussi au roller (Olivier Jean, Steve Robillard) en 1999 il y a un peu plus de patineur polyvalent mais ça demeure une exception. La technique en roller n'est pas la même qu'à la glace et ça peux être complexe pour un athlète de s'adapté, il y a aussi le problème du manque d'entraineur roller. A glace il y a plein d’anciens athlète internationales en roller on a pas de champion du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (C.S) Vous apportez plusieurs bons points. :) Pour ce qui est de la technique, elle est vraiment différente. Différente à un point tel qu'on ne devrait pas s'inquiéter que la technique sur roues viennent nuire à celle sur glace. Tenter de patiner sur roues de la même façon que sur la glace ne sera pas efficace et tenter de patiner sur glace avec la technique sur roues est juste impossible. Merci pour les commentaires.

      Supprimer