Passion/Patin/Vitesse - Passion/Speed/Skating

Montréal and Salt Lake City to host the 2020 Four Continents championships

Great news in the world of short track and long track!

Saluting national records

Bulletin #3, December 2018

Les records nationaux sous les projecteurs

Bulletin #3, Décembre 2018

Nos autres adresses / Our other spaces

Venez nous rejoindre! / Come and join us!

Pages

15 mars 2019

A look back at the Canadian selections: Sébastien Gagnon and Claudia Gagnon victorious


The best Canadian skaters who were not at the World championships took part in the Canadian national selections last weekend in Calgary.

Par Jackob Savard
Photo: Bill Christ

Precious points used to select the 2019-2020 Canadian national team were on the table last weekend at the Calgary Olympic Oval. All the distances (500m, 1000m and 1500m) were raced two times each and the worst result on any distance of every skater was removed to create the final ranking.

Sébastien Gagnon shined in the second half of the competition
Sébastien Gagnon, a current member of the Canadian national team found himself winning the overall ranking at the end of this three days competition. Twenty-three-year-old Gagnon saw his results getting better and better all through the weekend to climb the ranking and finish on a perfect note winning both the 500m (podium on the picture) and 1000m on Sunday. ''Even if it was an important competition, I just wanted to have fun. It's only before the last race that I started figuring I could win and that I wanted to win. I am proud that I was able to prove to myself that I could win races and competitions'' said Gagnon. 

Ontario’s Alphonse Ouimette, who’s been training with the ladies’ national team this season, had a great competition getting on four podiums on a possibility of six. His constancy helped him finish second overall just behind Gagnon. National development team member Jordan Pierre-Gilles finished third overall with his solid performances on 500m and 1000m. William Dandjinou, who recently participated in the World junior championships and Canada Games, finished in fourth place. The main highlight of his competition was his victory in the 500m (1). Keegan Christ from Saskatchewan and Manuel Falardeau from Quebec finished fifth and sixth both winning one of the six events of the weekend.



Claudia Gagnon won the ladies’ classification
National team member Claudia Gagnon from Saguenay, Quebec won the ladies’ overall ranking winning four of the six distances. The skater who raced in her first few World cup events this season added a second and a sixth place to her four wins. Pyeongchang 2018 olympian Jamie Macdonald finished second in the overall classification with one gold and three silver medals. Former national team member Genève Bélanger, who’s been challenged by injuries in the last two years, ended her comeback season with a third position at the canadian selections. She got on three podiums during the weekend and will most likely take back her spot on the national team. Danaé Blais and Audrey Phaneuf, both on the national team, finished fourth and fifth respectively. Blais, who like Gagnon took part in her first World cups in career this season won this weekend’s 1000m (2). New-Brunswick’s skater Rikki Doak finished in sixth place overall, thanks to her two bronze medals on 500m.

This weekend’s full results are available HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.


Retour sur les Sélections canadiennes: Sébastien Gagnon et Claudia Gagnon l'emportent


Les meilleurs patineurs canadiens, à l'exception de ceux présents aux Championnats du monde, ont pris part aux Sélections canadiennes le weekend dernier à Calgary.

Par Jackob Savard
Photo: Bill Christ

De précieux points pour le classement canadien servant à former l’équipe nationale courte piste 2019-2020 étaient à l’enjeu la fin de semaine dernière à Calgary. Chaque distance était coursée à deux reprises, pour un total de six épreuves en trois jours. La moins bonne distance de chaque patineur était retirée de son classement pour former le classement final.

Sébastien Gagnon brille en deuxième moitié de compétition
Le Québécois Sébastien Gagnon a terminé en tête du classement final du weekend. Le patineur de 23 ans originaire de Sainte-Anne-des-Plaines a eu une progression constante dans sa compétition, terminant de plus en plus haut à chaque épreuve pour culminer vers une journée parfaite dimanche où il a remporté le second 500m (podium sur la photo) et le second 1000m. «Malgré l'importance de la compétition, je m'étais donné comme objectif d'avoir du plaisir sans penser aux résultats. J'ai réalisé que je pouvais et que je voulais gagner avant ma dernière course, ce qui en a fait la course la plus stressante de la fin de semaine. Je suis heureux de m'être prouvé à moi-même que je pouvais gagner des courses et une compétition» nous a confié Gagnon à propos de ses sélections.

L’Ontarien Alphonse Ouimette, qui s’est entraîné avec l’équipe nationale féminine cette saison, a eu une excellente fin de semaine obtenant quatre podiums en six épreuves. Sa constance lui a permis de terminer au deuxième rang du classement cumulatif. Jordan Pierre-Gilles a complété le podium final grâce à ses performances sur 500m et 1000m. Le jeune William Dandjinou, récemment médaillé aux Jeux du Canada et participant des Championnats du monde juniors, a terminé au quatrième rang au terme de la fin de semaine. Le haut fait de la compétition pour le jeune patineur originaire de Montréal fut sa victoire lors du 500m (1). Le membre de l’équipe nationale de développement Keegan Christ a pris le cinquième rang tandis que le Québécois Manuel Falardeau s’est retrouvé au sixième rang du classement.


Claudia Gagnon l’emporte sur quatre des six épreuves
La Québécoise membre de l’équipe nationale Claudia Gagnon s’est imposée dans la compétition féminine en remportant quatre des six épreuves au programme. La patineuse originaire du Saguenay ayant participé à ses premières coupes du monde cette saison a également récolté une deuxième et une sixième place cette fin de semaine. L’olympienne Jamie Macdonald a terminé au deuxième rang cumulatif en ayant notamment remporté une distance et terminé au deuxième rang à trois reprises. L’ancienne membre de l’équipe nationale Genève Bélanger, qui a été aux prises avec des blessures ces dernières années, a clôt sa saison de retour avec une troisième position à cette compétition de sélection. Elle a récolté trois podiums lors deu weekend et retrouvera sa place sur l’équipe nationale féminine la saison prochaine. Les membres de l’équipe nationale Danaé Blais et Audrey Phaneuf ont respectivement pris le quatrième et le cinquième rang du classement. Blais a d’ailleurs remporté le 1000m (2) lors de la journée de dimanche. La Néo-Brunswickoise Rikki Doak a pris le sixième rang cumulatif en terminant notamment troisième lors des deux épreuves de 500m.

Les résultats complets de la compétition sont disponibles ICI

Assurez-vous de vous abonnez à notre infolettre, de suivre notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.

10 mars 2019

Salt Lake City Jour 2: Plus de records et de nouveaux champions de la coupe du monde


La saison 2018-2019 de patinage de vitesse longue piste a pris fin aujourd’hui à la Coupe du monde finale à Salt Lake City.

Par Jackob Savard
Photo: Maria Dalton

Les derniers points de la saison sur 1500m, 500m et au départ en groupe étaient à l’enjeu aujourd’hui à Salt Lake City. C’était également la dernière chance pour les meilleurs patineurs au monde d’établir de nouveau records personnels, nationaux ou mondiaux sur la glace la plus rapide au monde.

Takagi brise le record sur 1500m
La Japonaise Miho Takagi a continué sur la lancé de records du monde entamée hier en établissant un nouveau record de 1:49.839 au 1500m lors de sa victoire d’aujourd’hui. L’Américaine Brittany Bowe, qui a aussi patinée sous l’ancienne marque mondiale a pris le deuxième rang et remporte le classement cumulatif de la Coupe du monde sur la distance. «Ce fut une longue saison, mais je ne peux être plus reconnaissante pour le succès que j’ai eu cette année.» La Russe Yekaterina Shikhova a complété le podium du jour sur 1500m.


Un autre record pour Nuis
Kjeld Nuis qui a établi le nouveau record du monde sur 1000m hier (cliquez ici pour le regarder) a fait de même en parcourant sont 1500m d’aujourd’hui en 1:40.176, une nouvelle marque mondiale. Sa victoire d’aujourd’hui n’était toutefois pas suffisante pour remporter le classement de la saison. C’est le Russe Denis Yuskov, troisième aujourd’hui, qui a remporté le cumulatif de cette distance. Le coéquipier de Nuis, Thomas Krol a pris le deuxième rang aujourd’hui.

Kodaira remporte un 500m de plus
Nao Kodaira a remporté son huitième 500m de Coupe du monde en autant de participation cette saison en effectuant un temps de 36.492 aujourd’hui. Vanessa Herzog a terminé deuxième et Olga Fatkulina troisième. Au classement cumulatif de la Coupe du monde, c’est Herzog qui l’a emporté puisque Nao Kodaira s’est absentée de trois 500m cette saison.

Shinhama l’emporte au 500m
Le Japonais Tatsuya Shinhama a remporté le 500m d’aujourd’hui devant le Coréen Min Kyu Cha et le Japonais Yuma Murakami. Ce qui a retenu l’attention des fans est surtout la dernière paire mettant aux prises les Russes Pavel Kulizhnikov et Ruslan Murashov. Les deux patineurs qui avaient le potentiel d’offrir un bon spectacle ont décidé de parcourir la distance tranquillement et de terminer dernier et avant-dernier. Kulizhnikov était déjà assuré de remporter le classement du 500m, mais pourquoi ne pas compétitionner à sa dernière course de la saison?

Schouten et Tsuchiya vainqueurs du départ en groupe
La Néerlandaise Irene Schouten a remporté l’ultime départ en groupe de la saison devant la Coréenne Bo Reum Kim et la Canadienne Ivanie Blondin. «J’ai lancé le sprint un peu trop tôt, mais ce n’est pas grave, je suis contente d’être de retour sur le podium!» avouait Blondin après sa course. Bo Reum Kim a finalement remporté le classement cumulatif du départ en groupe. La course masculine a été remportée par le Japonais Ryosuke Tsuchiya qui a pris un tour complet sur le peloton en compagnie de l’expérimenté Biélorusse Vitaly Mikhailov. Le Néerlandais Simon Schouten, qui tentait de les rattraper, a dû se contenter de la médaille de bronze. Cheon Ho Um est le gagnant du classement cumulatif du départ en groupe 2018-2019.

Pour notre article sur la journée d’hier, cliquez ICI

Assurez-vous de vous abonnez à notre infolettre, de suivre notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.

Salt Lake City day 2: More world records and world cup titles


The 2018-2019 long track speed skating season came to an end today in Salt Lake City.

By Jackob Savard
Photo: Maria Dalton

The last 1500m, 500m and mass start world cup points of the season were on the table today at the Utah olympic oval. It was also the last chance to establish new personal bests, national and world records on the fastest ice on earth.

Takagi breaks the 1500m world record
Japanese Miho Takagi continued the world record party by establishing a new world record of 1:49.839 on 1500m. American Brittany Bowe, who also skated below the previous world record finished second today, but confirmed her win in the 1500m overall classification. "Its been a long and tough year but I can't be more grateful for the success I’ve had this season" said Bowe after her race. Russian Yekaterina Shikhova completed today’s podium.


Another one for Nuis
Kjeld Nuis who established a new world record yesterday on 1000m (click here to watch it) did it again today on 1500m racing the distance in 1:40.176, a new world record. His teammate Thomas Krol finished second. Today’s win wasn’t enough for Nuis to win the 1500m overall ranking and Denis Yuskov, who was third today won the season title.

Kodaira won another 500m
Nao Kodaira won her eighth 500m of this World cup season skating a time of 36.492. Vanessa Herzog finished second while Olga Fatkulina took the third place. Since Kodaira missed three 500m this season, Herzog is your 2018-2019 World cup classification champion on the distance.

Shinhama wins it on 500m
Japanese skater Tatsuya Shinhama won today’s 500m in front of Min Kyu Cha from Korea and Yuma Murakami from Japan. What caught the fans attention was surely the fact that Russia's Pavel Kulizhnikov and Ruslan Murashov intentionally skated their 500m slowly to finish 11th and 12th out of twelve skaters. Kulizhnikov was already sure to win the World cup classification and to keep his world record, but why not compete on the last race of the season?

Schouten and Tsuchiya mass start winners
Dutch Irene Schouten won the final mass start of the season winning the sprint in front of Bo Reum Kim and Ivanie Blondin. "I went a little bit too early today, but I am happy to be back on the podium." said Blondin about her mass start race. Bo Reum Kim won the overall mass start classification. The men’s race was won by Japanese Ryosuke Tsuchiya who, alongside Belarusian veteran Vitaly Mikhailov, took a lap on the pack. Mikhailov finished second and Dutch Simon Schouten who was trying to come back on them finished third. Cheon Ho Um won the overall mass start qualification.

For yesterday’s recap, click HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.

Schulting and Lim crowned 2019 overall world champions in short track


Lim Hyo Jun offers the best performance by a man at the World championships since Kwak Yoon Gy in 2012 and Suzanne Schulting puts the icing on the cake of a path to glory that started eighteen months ago.


By Carl Savard
Photos by Martin Holtom

After van Ruijven, it was time for Schulting to make history
The fans were granted with the strongest 1000m final possible on the women’s side of the board as Choi Min Jeong, Suzanne Schulting, Kim Boutin, Kim Ji Yoo and Sofia Prosvirnova had to fight each other for the title on the distance but also for major points in the overall ranking. The race started with a pretty fast pace and with just a few laps to go, it became pretty clear that Suzanne Schulting wanted to keep her title of Queen of the 1000m. The Dutch star won the race in a decisive manner. With a strong come back, Choi Min Jeong (2nd) was able to take advantage of the fact that Boutin (3rd) fought Schulting for a few laps and was able to beat her at the finish line.


In the 3000m, all eyes were on Schulting, Choi and Boutin and the ladies sure delivered. Schulting’s teammate Lara van Ruijven played the cat and mouse game for a few laps to gather some points but it was hard not to stay focus on Schulting and Choi who were glued to one another all through the race. The Queen of the 1000m is now Queen of the world as the 21-year-old crossed the finish line in first place to become the 1st Dutch woman in the history of the sport to become world champion. A great finish to a journey that began last season when Schulting’s results  started being more consistent. Last year’s winner Choi Min Jeong finished 2nd while Canada’s Kim Boutin finished 3rd. Finishing 4th, Lara van Ruijven misses the podium but nobody will ever erased the fact that she is the first ever female Dutch skater to win a gold medal at the world championships. A great finish to a great season for van Ruijven.


In the 3000m relay, things seemed to be going well for the Netherlands until Suzanne Schulting fell close to the end of the race. Korea wins the title on the distance, while Russia finishes 2nd and Canada 3rd.


Lim Hyo Jun didn’t need the 500m to win the overall title
Four of the top seven skaters after Saturday’s competition were part of the A final on 1000. Hwang Dae Heon, Lim Hyo Jun, Ren Ziwei and Semen Elistratov were joined by Keita Watanabe and Tommaso Dotti to fight for gold on the distance. For Watanabe and Dotti this final meant the possibility to gather some points to climb up in the top eight and participate in the 3000m superfinal. In an exciting race led for the most part by Elistratov, Lim and Hwang crossed the finish line 1st and 2nd but Hwang was penalised. Elistratov finishes 2nd and Watanabe 3rd. With this podium, Watanabe was able to secure a spot in the 3000m.

On 3000m, Lim Hyo Jun showed his dominance by winning his third final of the weekend. No man had gathered over 100 points at the World championships since Lim’s compatriot Kwak Yoon Gy in 2012. Lim replaces Charles Hamelin, 18th this year, as reigning world champion. His teammate Hwang Dae Heon who finished 3rd last year, finishes second while Russia’s Semen Elistratov completes the podium finishing third. Canada’s Samuel Girard closed his championships in 4th place while Japan’s Keita Watanabe, who was 14th at the beginning of day 3, climbed up to 6th place with his performances on 1000m and 3000m.

In the men's relay, Korea won the title finishing ahead of China and Hungary.

Day 2 recap

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.

Schulting et Lim couronnés grands champions 2019 en courte piste


Lim Hyo Jun offre la meilleure performance masculine aux Championnats du monde depuis son compatriote Kwak Yoon Gy en 2012 alors que les résultats plus constants de Suzanne Schulting depuis dix-huit mois culminent en couronnement.

Par Carl Savard
Photos par Martin Holtom

Après van Ruijven, au tour de Schulting de passer à l’histoire
Les fans ont eu droit à une excellente finale sur 1000m alors que Choi Min Jeong, Suzanne Schulting, Kim Boutin, Sofia Prosvirnova et Kim Ji Yoo y avaient mérité une place. La course a débuté sur un rythme assez rapide et avec quelques tours à faire il est devenu clair que Suzanne Schulting était déterminée à garder son titre de Reine du 1000m. Une victoire sans équivoque de la jeune Néerlandaise. Avec une accélération classique en fin de course, Choi Min Jeong (2e)  est parvenue à profiter de l’énergie dépensée par Boutin (3e) dans sa bataille contre Schulting pour la coiffer à l’arrivée.


Sur 3000m, tous les yeux étaient fixés sur Schulting, Choi et Boutin et les trois ont à leur façon livré la marchandise. La coéquipière de Schulting, Lara van Ruijven, a joué au chat et à la souris en début de course pendant que les fans gardaient le focus sur Schulting et Choi attachées une à l’autre pour la majeure partie de la course. Finalement, la Reine du 1000m est maintenant Reine du monde puisque l'athlète de 21 ans remporte ce 3000m et par le fait même le titre de championne du monde au cumulatif, une première pour une Néerlandaise. Le point culminant d’une montée vers les plus hauts sommets qui a débuté la saison dernière alors que Schulting a commencé à obtenir des résultats plus constants. La gagnante de l’an dernier, la Coréenne Choi Min Jeong, termine au 2e rang alors que la Canadienne Kim Boutin termine 3e. Bien qu’elle ait terminé au pied du podium au 4e rang, la performance de Lara van Ruijven ce weekend mérite d’être soulignée, elle qui a été hier la première Néerlandaise à remporter une médaille d’or en championnat du monde. Une belle performance, pour mettre fin à une saison plus que satisfaisante pour la patineuse de 26 ans.



Au relais 3000m, les choses allaient rondement pour l’équipe Néerlandaise jusqu’à ce que la nouvelle championne du monde ne tombe en fin de course. Une chute qui aura permis à la Corée de l’emporter devant la Russie et le Canada.


Lim Hyo Jun n’aura pas eu besoin du 500m pour devenir grand champion
Quatre des sept meilleurs patineurs au classement après la journée de samedi avaient rendez-vous en grande finale du 1000m. Hwang Dae Heon, Lim Hyo Jun, Ren Ziwei et Semen Elistratov étaient de la partie en plus de Tommaso Dotti et Keita Watanabe. Pour ces deux derniers, une bonne performance au 1000m pouvait les propulser dans le top huit et leur permettre de participer à la super-finale sur 3000m. Dans une course excitante menée en bonne partie par Elistratov, les Coréens Lim et Hwang ont passé la ligne d’arrivée en première et deuxième place, mais Hwang a été pénalisé, laissant sa place sur le podium a Elistratov. Terminant au 3e rang, Watanabe gagne son pari de monter parmi les huit premiers.


Sur 3000m, Lim Hyo Jun n’a fait que confirmer sa domination en remportant sa 3e finale en trois présences ce weekend. Aucun autre patineur n’avait amassé plus de 100 points aux Championnats du monde depuis Kwak Yoon Gy en 2012. Lim remplace Charles Hamelin, 18e cette année, en tant que l’homme à battre la saison prochaine en courte piste. Hwang Dae Heon qui avait terminé 3e l’an dernier, conclu le weekend en 2e position tandis que le Russe Elistratov termine 3e. Le Canadien Samuel Girard complète le weekend au 4e rang alors que le Japonais Keita Watanabe qui était 14e en début de journée termine en 6e position. Une belle remontée pour le sympathique patineur de 26 ans.

Au relais 5000m, Lim a encore une fois passé la ligne d’arrivée en première position lui qui était le dernier patineur à s’élancer pour l’équipe Coréenne. La Chine termine au 2e rang alors que la Hongrie termine 3e.

Résumé du jour 1
Résumé du jour 2

Assurez-vous de vous abonnez à notre infolettre, de suivre notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.