Passion/Patin/Vitesse - Passion/Speed/Skating

Discover the 2019-2020 short track international calendar

Upcoming season news in short track

Nos autres adresses / Our other spaces

Venez nous rejoindre! / Come and join us!

Pages

14 juillet 2019

Victoires surprises de Greig et Chen sur route aux World Roller Games


La portion route des World Roller Games a pris fin dimanche avec le marathon à Barcelone. 

Par Jackob Savard
Photo: World Skate - Erika Zanetti

Si la Colombie a dominé les courses sur piste des World Roller Games en remportant neuf des douze titres seniors disponibles, le reste du monde a eu un peu plus de succès sur la route limitant les Colombiens à quatre titres sur dix chez les seniors. 


Victoires inattendues sur la route
Les championnats sur route ont été ponctués de performances inspirées de patineurs que nous n’attendions pas nécessairement. L’une de ces performances fut celle de Chen Yan-Cheng de Taïwan lors de la course à points. Le patineur de 24 ans a mené une longue échappée à deux avec le Français Timothy Loubineaud. Les principaux prétendants à la victoire sont revenus trop tard sur les deux fugitifs laissant le titre de champion à Chen et celui de vice-champion à Loubineaud. Plusieurs étaient excités à l’idée de voir une confrontation entre  Edwin Estrada et Ioseba Fernandez pour la victoire sur 100m, mais aucun des deux n’est parvenu à atteindre la grande finale. L’Australien Daniel Greig, qui avait éliminé Fernandez le champion du monde en titre en demi-final, s’est imposé en grande finale s’emparant du titre sur la distance.

Swings, Lollobrigida et Beddiaf mènent l’Europe
Le Belge Bart Swings, déjà deux fois champion sur piste en 2019, a ajouté un autre titre à sa collection avec sa victoire à la course à élimination sur route. Francesca Lollobrigida a quant à elle remporté deux titres sur route en s’imposant à la course à élimination ainsi qu’au marathon. Le Français Nolan Beddiaf a remporté son deuxième titre de champion du monde du marathon en carrière en étant le plus rapide au sprint de peloton à Barcelone. Parmi les autres Européens qui ont eu du succès sur route, Simon Albrecht, Felix Rijhnen, Gwendal le Pivert et Sandrine Tas sont tous parvenus à monter sur la deuxième ou troisième marche d’un podium. 

Les Colombiens restent forts
L’équipe colombienne a continué d’amasser des titres et des podiums sur la route alors qu’Edwin Estrada et Jhoanna Viveros ont tous deux pris leur troisième titre de champion du monde de 2019 en remportant respectivement le sprint d’un tour et le course à élimination sur route. Geiny Pajaro a remporté son second titre du championnat avec sa belle victoire sur 100m alors que sa coéquipière Andrea Canon a dominé la finale du sprint d’un tour.

Sabien Tinson vole la vedette chez les juniors
L’américain Sabien Tinson a été le seul junior à gagner deux titres de champion du monde sur route alors qu’il a remporté le sprint d’un tour et le 100m. Les Colombiens Maria Quiroz Alfonso, Juan Mantilla Pinilla et Sheila Munoz, Ies Italiennes Asja Varani er Giorgia Valanzano et le Belge Jason Suttels ont été les autres champions couronnés chez les juniors.

Pour notre résumé des compétitions sur piste, cliquez ICI



Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.

Surprising victories by Greig and Chen on the road at the World Roller Games


The road races portion of the World Roller Games came to end with the marathon on Sunday in Barcelona.

By Jackob Savard
Photo: Erika Zanetti - World Skate

If Colombia dominated the track portion of the World Roller Games winning nine out of the twelve senior titles up for grab, the rest of the world had more success on the road with six of the ten available titles. 


Unexpected wins on the road
The road championships were punctuated by surprising yet well deserved victories. One of them came from Chinese Taipei’s Chen Yan-Cheng in the points race. The twenty-four-year-old skater was in a long breakaway with twenty-two-year-old Timothy Loubineaud from France. The principal contenders for the win on the distance came back on them a bit too late. Chen Yan-Cheng won the race followed by Loubineaud. Bart Swings took third. Many were hyped by a potential Edwin Estrada versus Ioseba Fernandez confrontation for the win on 100m, but none of them reached the four skater final. Australian Daniel Greig, who eliminated reigning world champion Fernandez in the semifinal won the big final and the world title on the distance.

Lollobrigida, Swings and Beddiaf led Europe
Francesca Lollobrigida took her first win of the championships in the elimination race and closed the games with another win in the marathon. Belgian Bart Swings, who had already won two world titles on the track, added the road elimination race champion title to his collection. Nolan Beddiaf won his second marathon world champion title in career being the fastest in the bunch sprint at the end of the 42k. Among European skaters, Simon Albrecht, Felix Rijhnen, Gwendal le Pivert and Sandrine Tas all managed to step on the second or third step of a podium on the road. 

Colombian were still strong
The Colombian team continued to collect titles and podiums on the road as Edwin Estrada and Jhoanna Viveros both claimed their third title of the championships respectively on the one lap sprint and the points race. Geiny Pajaro got her second world champion title of these World Roller Games with a strong performance on 100m while Andrea Canon completely dominated the one lap final to get herself a title and make Colombia’s national anthem play once again. 

Sabien Tinson steals the show in the juniors
American Sabien Tinson was the only junior skater to win two world champion titles on the road as he won the one lap sprint and the 100m. Colombian Maria Quiroz Alfonso, Juan Mantilla Pinilla and Sheila Munoz, Italian Asja Varani and Giorgia Valanzano and Belgian Jason Suttels were the other world junior champions.

For our recap of the track races, click HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.

11 juillet 2019

Une piste controversée aux World Roller Games



Les compétitions sur piste des World Roller Games ont pris fin mercredi à Barcelone. Les opinions quant à la réussite de cet événement sont divisées dû à la piste controversée sur laquelle les patineurs se sont élancés. 

Par Jackob Savard


Dans le but de centraliser les épreuves de toutes les disciplines des World Roller Games dans la ville de Barcelone même, World Skate a fait construire une piste en métal, temporaire et jamais testée auparavant pour y disputer les championnats du monde. L’Espagne détient pourtant plusieurs pistes de qualité qui ont fait leurs preuves lors de compétitions majeures dans des villes voisines de Barcelone. Alors que les patineurs semblaient prudents lorsqu'ils s’exprimaient à propos de la piste lors de la semaine d'entraînement et parlaient plutôt des adaptations qu’ils allaient devoir apporter à leur patinage, plusieurs n’ont pas mâché leurs mots à propos de la piste lorsque les compétitions ont débutés.  

Tom Herzog, entraîneur de l’équipe Autrichienne est l’un des premiers à s’être exprimé sur le sujet. « Les athlètes les mieux entraînés du monde, incluant plusieurs champions du monde, semblent être de simples débutants sur cette piste indigne et glissante. Les dirigeants de World Skate ne font pas seulement nous faire perdre notre temps, mais ils nuisent à la réputation du roller. Comment le roller de vitesse peut espérer devenir un sport olympique si c'est de cette façon qu'on le présente à la planète?»

S’en est suivi des déclarations de certains patineurs dont le Français multiple champion du monde Gwendal le Pivert: «Qu’est ce que je peux vous dire? Si ce n’est que World Skate ne respecte pas ses athlètes. Les patineurs de vitesse du monde entier s'entraînent dur, ils se lèvent tôt pour un rêve, un objectif. Certains ne voient pas les membres de leur famille. Certains membres de cette fédération internationale comme Erika Zanetti ou Francesco Zangarini étaient d’anciens patineurs qui connaissent le très haut niveau, mais simplement au nom du ‘’show’’ on fabrique une piste en métal démontable qui n’a rien à voir avec les pistes habituelles.» Cette publication du patineur Français a d’ailleurs été partagée sur les médias sociaux par plusieurs autres patineurs prenant part aux compétitions.

Ce sont les Colombiens qui se sont le mieux débrouillés sur cette piste remportant près de la moitié des titres toutes catégories confondues lors de ce championnat. Vous pouvez d’ailleurs lire notre résumé des compétitions sur piste ICI.

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.

A controversial track at the World Roller Games


The track competitions at the World Roller Games came to end on Thursday in Barcelona. The popular opinion concerning the success of the event is divided due to the controversial track the athletes competed on. 

By Jackob Savard


With the goal of having every discipline of the World Roller Games based in Barcelona, World Skate built a removable metal track which had never been tested before for the inline speed skating competitions. The skaters were not too vocal about the track while training on it prior to the competition and most of them talked about working on adapting their skating. When the event began, many started sharing their true feelings about the track.

Tom Herzog, the Austrian team coach, was one of the first to share his thoughts publicly: ‘’World Skate, the best trained athletes in the skating world - including world champions - look like total beginners on this unworthy and slippery track at the World Roller Games. You are not only wasting our time, but damage the reputation of roller sports. How should inline speed skating ever become an olympic sport if we provide a picture like this to the world?’’

This declaration was followed by another one from multiple-time world champion Gwendal le Pivert from France: ‘’What can I say except than World Skate doesn’t respect the athletes. Inline speed skaters from all around the world train hard, wake up early to chase a dream, a goal. Some are far from their family. Some members of this international federation like Erika Zanetti or Francesco Zangarini were incredible speed skaters and know the difficulties of being an elite athlete. But just for the show they built a removable metal track. Something completely different from what we normally use.‘’ This declaration from the French sprinter was also shared by many other skaters on social media. 

The Colombians were the one who performed the best on this track winning close to half the titles available for the senior and junior categories combined. You can read our track races recap HERE.

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.


10 juillet 2019

L’équipe colombienne domine lors des compétitions sur piste aux World Roller Games


L’équipe colombienne a été dominante lors de la première moitié des World Roller Games tenues à Barcelone.

By Jackob Savard
Photo: World Skate - Erika Zanetti

Malgré la pluie qui aura compliqué la tâche des organisateurs lors des deux premiers jours, chacune des distances prévues ont été coursées lors de cette portion piste des World Roller Games. Les Colombiens ont été fidèles à leur habitude s’emparant de la majorité des titres à l’enjeu. 




Colombie, Colombie et encore la Colombie
Neuf des douze titres seniors disponibles lors de cette portion piste des World Roller Games ont été remportés par des patineurs colombiens. Edwin Estrada a été l’un des patineurs qui a eu le plus de succès remportant le 200m et le relais en plus de prendre le deuxième rang sur 500m. Alex Cujavante a continué sur sa lancé des dernières années et a été très fort lors des longues distances. Le vétéran colombien a remporté la course à élimination et pris le deuxième rang de la course à points. Le multiple champion du monde de roller et olympien sur la glace Pedro Causil a quant à lui pris le titre de champion sur 500m pour une deuxième année consécutive. Chez les femmes, Johanna Viveros et Luz Karime Garzon ont été dominantes sur les longues distances. Garzon a été couronnée championne du monde de la course à élimination, Viveros de la course à points et elles ont toutes deux participé à la victoire de la Colombie au relais avec leur coéquipière Gabriela Rueda Rueda. Notons également les victoire de Geiny Pajaro et de Kerstinck Sarmiento au 200m contre-la-montre et au 500m. Il y a eu un peu plus de diversité chez les juniors. mais certains patineurs colombiens dont Maria Porto Perez, Maria Quiroz Alfonso et Salomon Carballo ont eu leur moment de gloire.

Swings et Thum jouent les trouble-fêtes
Le Belge Bart Swings et l’Allemande Mareike Thum ont été les seuls patineurs non-colombiens à s’emparer de titres mondiaux durant les courses sur piste. Swings a contrôlé le 10000m à points en amassant des points tout au long de la course pour s’assurer la victoire et le titre de champion sur la distance. Quelques minutes plus tard, Swings a remporté le titre de champion du 1000m avec une solide course. Thum a remporté son second titre de championne du monde sur 1000m en carrière avec une autre brillante performance lors de ces World Roller Games. 

Le futur du roller
Outre les Colombiens mentionnés ci-haut, les autres champions du monde chez les juniors incluent l’Américaine Corinne Stoddard qui s’est imposée à la course à élimination, l’Espagnole Nerea Langa qui est sortie victorieuse du 200m et du 500m contre-la-montre et l'Espagnol Nil Llop qui a remporté le 500m. Le Belge Jason Suttels a remporté les deux épreuves de longue distance démontrant une endurance et une explosivité impressionnante. Il sera intéressant de surveiller ses performances sur le circuit routier lors de cette deuxième moitié de championnat.

Les meilleurs patineurs au monde croiseront le fer du 11 au 13 juillet sur route avant de clore les championnats avec le marathon le 14.



Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage de vitesse.


Colombian team dominates the track portion of the World Roller Games



The Colombian team was near perfect during the first half of the inline skating competitions at the World Roller Games in Barcelona, Spain. 

By Jackob Savard
Photo: World Skate - Erika Zanetti

Despite the rain which complicated the job of the organizing committee during the first two days of the event, all the distances that were schedule for this track racing portion of the World Roller Games were raced. Colombians were strong in every distance and category claiming the majority of the titles up for grab on the the track. 



Colombia, Colombia and Colombia again
Nine of the twelve senior world champion titles available were won by Colombian skaters during the track portion of the competition. Edwin Estrada was one of the most successful skater winning the 200m, finishing second on 500m and helping Colombia win the relay. Alex Cujavante was, as always, strong in the long distances and Pedro Causil got the 500m world title. In the ladies’ competition Johanna Viveros and Luz Karime Garzon were dominant in the long distances. Garzon was crowned elimination race champion while Viveros won the points race. Alongside their young teammate Gabriela Rueda Rueda, they also claimed the relay champion title. Geiny Pajaro and Kerstinck Sarmiento respectively won the 200m TT and the 500m. We saw a bit more diversity in the junior category, but Colombian skaters such as Maria Porto Perez, Maria Quiroz Alfonso and Salomon Carballo had their moments of glory. 

Swings and Thum crash the Colombian Party 
Belgian Bart Swings and German Mareike Thum were the only two non-colombian senior skaters to claim a world champion title on the track. Swings controlled the 10000m points race collecting some points during all the race to win the World champion title on the distance and won the 1000m final a couple of minutes later. Thum defended her 1000m world champion.

The future of inline speed skating
Besides the above mentioned Colombians, other 2019 junior world champions include American Corinne Stoddard who won the elimination race, Spanish skater Nerea Langa who was victorious in the 200m TT and the 500m and Spanish Nil Llop who won the 500m. Jason Suttels, representing Belgium won both long distance races in the junior category showing great endurance and explosiveness. He was the most impressive young skater on this track and it will be interesting to see him skate on the road circuit. 

The best skaters in the world will be racing on the road from the 11th to the 13th of July and will compete in the marathon on the 14th. 

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.