février 2020 ~ Passion/Patin/Vitesse - Passion/Speed/Skating

Discover the 2019-2020 short track international calendar

Upcoming season news in short track

Nos autres adresses / Our other spaces

Venez nous rejoindre! / Come and join us!

Pages

16 février 2020

Une dernière journée remplie d'émotions à Dordrecht


C’est dans une ambiance survoltée qu’a pris fin la saison 2019-2020 de Coupe du monde en patinage de vitesse courte piste à Dordrecht aux Pays-Bas et la foule a pu profité d’un spectacle de grande qualité malgré les nombreux absents. 

Par Carl Savard
Photo par Martin Holtom

Les absents ont toujours torts. Aujourd’hui, les absents ont manqué l’une des plus excitantes journées de Coupe du monde de la saison. Le public était présent et bruyant au Optisport Sportboulevard Dordrechtet et il a eu droit à de beaux moments autant au niveau des résultats de ses favoris que des performances des athlètes des autres nations présentes. Je pourrais vous faire un résumé sans émotions, mais j’ai pris conscience une fois de plus aujourd'hui à quel point j’aime ce sport. Je me promet de revenir sur les grands noms qui étaient absents ce weekend, mais pour le moment je veux me concentrer sur ceux qui ont tout donné. 

Un cadeau pour la foule sur 500m
Sur 500m chez les femmes, il aurait été difficile d’offrir un meilleur spectacle aux amateurs présents à Dordrecht alors que deux de leurs favorites, Lara van Ruijven et Yara van Kerkhof, étaient en grande finale et allaient devoir affronter la Chinoise Qu Chunyu, la Polonaise Kamila Stormowska et la Britannique Elise Christie. Revoir Christie, championne du monde 2017, en finale A lors de cette dernière manche de Coupe du monde après une longue traversée du désert, ne peut que réjouir les amateurs d’émotions fortes. Finalement, les Néerlandaises terminent première (van Ruijven)  et deuxième (van Kerkhof) au grand plaisir de la foule. La jeune Polonaise de 19 ans remporte sa première médaille en Coupe du monde et Elise Christie démontre de belles choses malgré sa pénalité. Pour elle, une présence en finale principale aujourd'hui était une victoire en soi. Chez les hommes, Lee June Seo remporte l’or terminant devant Stijn Desmet (argent) et Abzal Azhgaliyev (bronze). 


Trois médailles sur les six disponibles au 1000m repartent en Corée
Sur le deuxième 1000m de la fin de semaine, la Coréenne Kim Ji Yoo l’a emporté devant la Chinoise Han Yu Tong et la Russe Sofia Prosvirnova. Victime d’une chute en demi-finale, Suzanne Schulting a dû se contenter d’une victoire en finale B, mais elle termine tout de même première au classement général de la saison sur la distance. Chez les hommes, Park Ji Won remporte sa deuxième médaille d’or de la compétition avec sa victoire sur 1000m. Son compatriote Kim Dong Wook met la main sur l’argent alors que le Canadien Steven Dubois repart avec le bronze. 

Le niveau d'énergie atteint son apogée lors des relais
Au relais 3000m chez les femmes, les Néerlandaises ont gâté leurs partisans avec une victoire leur conférant le premier rang au classement final de la saison 2019-2020. Les Néerlandaises ont connu une progression constante durant la saison et peu d’équipe autant du côté des femmes que des hommes peuvent se vanter d’avoir une telle cohésion sur la glace. Les Canadiennes ont terminé en deuxième place alors que les Coréennes remportent le bronze.

Du côté des hommes, ils auront clos cette saison de Coupe du monde avec une bataille endiablée entre les Pays-Bas, le Canada, la Chine et la Corée au relais. Le Canada met finalement la main sur la médaille d’or remportant l’épreuve par trois centièmes de seconde devant les Pays-Bas. Une fin de course exaltante et une épreuve qui nous aura permis de revoir Sjinkie Knegt sur un podium après une solide performance pour aider son équipe aujourd'hui. Sur une note personnelle, j’ai été touché de voir le Champion du monde 2018 Charles Hamelin aller faire l’accolade au Champion du monde 2015 Knegt dans un geste qui semblait saluer le retour de la star Néerlandaise après que des blessures importantes l’aient gardé loin de la glace pendant un longue période. La Chine remporte la médaille de bronze alors que la Corée a été pénalisée lors de la finale. 

Les athlètes ont maintenant un mois pour se préparer en vue de la dernière compétition internationale de la saison soit les Championnats du monde qui auront lieu à Séoul en mars.

Pour les résultats complets c'est ICI

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage. 

A last day filled with emotions in Dordrecht


The 2019-2020 World Cup season in short track speed skating ended in a lively atmosphere in Dordrecht and the crowd enjoyed a great show despite the many absentees. 

By Carl Savard
Photo by Martin Holtom

He who is absenis always in the wrong. Today the absentees missed one of the most exciting day of the World Cup season. The crowd was loud at the Optisport Sportboulevard Dordrechtet and was served amazing performances by their favorites and witnessed emotional moments linked to athletes from other countries. I could give you an emotionless summary of the results, but I realized once again today how much I love this sport. I promise to share my opinions soon about the numerous no-shows of the weekend, but today I want to focus on those who gave their all. 

A crowd pleaser result on 500m
In the women's 500m it would have been difficult to offer a better show to the Dutch fans. Two of their favourites, Lara van Ruijven and Yara van Kerkhof, were in the main final and had to face China's Qu Chunyu, Poland's Kamila Stormowska and Great Britain's Elise Christie. To see Christie, the 2017 World Champion, in the big final in this last World Cup event of the season after a long walk through the desert that started in 2018, was amazing. In the end, the Dutch finished first (van Ruijven) and second (van Kerkhof) to the delight of the crowd. The 19-year-old Polish won her first World Cup medal and Elise Christie showed great things despite her penalty. For her, a presence in the main final today was a victory in itself. On the men's side, Lee June Seo won gold, finishing ahead of Stijn Desmet (silver) and Abzal Azhgaliyev (bronze). 



Three out of six possible medals for Korea on 1000m
In the second 1000m of the weekend, Korea's Kim Ji Yoo won finishing ahead of China's Han Yu Tong and Russia's Sofia Prosvirnova. Suzanne Schulting, who fell in the semifinal, had to settle for a win in the B final, but still finished first overall in the distance's season ranking. On the men's side, Park Ji Won won his second gold medal of the competition with his victory in the 1000m. His compatriot Kim Dong Wook won silver while Canada's Steven Dubois took home bronze. 

The energy level reached it's apogee in the relays
In the women's 3000m relay, the Dutch lifted their supporters with a victory that placed them first in the final standings for the 2019-2020 season. The Dutch women have been steadily progressing throughout the season and few teams on both the women's and men's side show that level of cohesion on the ice. The Canadians finished second while the Koreans took the bronze.

The men's ended the World Cup season with a fierce battle between the Netherlands, Canada, China and Korea in the relay. Canada finally won the gold medal by three hundredths of a second over the Netherlands. An exhilarating end to the race in a relay that saw Sjinkie Knegt back on the podium after a solid performance to help his team today. On a personal note, I was touched to see 2018 World Champion Charles Hamelin exchange a few words with 2015 World Champion Knegt and give him a tap on the back in a gesture that seemed to welcome the return of the Dutch star after major injuries kept him off the ice for a long time. China took the bronze medal while Korea was penalized in the final. 

Athletes now have a month to prepare for the last international competition of the season, the World Championships that will be held in Seoul in March. 

For full results click HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating. 


World Records all around on Day 3 in Salt Lake City


Day three of the World Single Distance Championships saw world records broken in three of four distances skated on the Day.  

By Maria Dalton
Photo: Maria Dalton

Russia led the way today capturing five medals across four distances, with two Russian skaters setting WRs on the fastest ice in the world.

5000m
Russia’s Natalia Voronina found herself atop the podium after setting a new record and dipping below the 6:40.00 mark through 5k - 6:39.021. After reigning world champion Martina Sablikova set a new record on the distance, it was Voronina who dipped two seconds lower to capture the title of world champion. Martina Sablikova had to settle for silver with her time of 6:41.184, while Esmee Visser - who collapsed crossing the line - finished with a time of 6:46.685 for the bronze. Canadian’s Ivanie Blondin and Isabelle Weidemann finished in 5th and 6th place, respectively. 


1000m
Pavel Kulizhnikov was once again the man of the hour as he broke Kjeld’s Nuis WR time from last season to go sub 1:06.00 with his time of 1:05.697. The past world record holder, Dutchman Kjeld Nuis, was over a second slower than the Russian and had to settle for the silver. Thomas Krol posted the third fastest time of the afternoon however he was later disqualified, leaving Canadian Laurent Dubreuil to move up into the bronze medal position with a PB time - 1:06.765. Antoine Gelinas-Beaulieu and Alexandre St-Jean were the other Canadians in the mix and finished 9th and 17th, respectively. 

Laurent Dubreuil

On the women’s side it was Jutta Leerdam who found herself atop the podium with a personal best of 1:11.847. Leerdam, who skated in the 8th pair, would have to wait for eight more skaters to cross the line before being crowned world champion. Olga Fatkulina put up a strong fight, however even with a personal best of 1:12.331 she was unable to match the Dutchwoman’s speed and finished in the silver medal position. Rounding off the podium was Miho Takagi who finished with a time of 1:12.344. Canadians Heather McLean, Beatrice Lamarche and Abigail McCluskey finished in 19th, 21st and 24th. 

Team Pursuit
As the male team pursuit squads took the ice it was yet another world record that stole the show courtesy of Sven Kramer, Douwe de Vries and Marcel Bosker. The Dutch trio, skating today with sub Marcel Bosker instead of Roest in the second pair, finished two seconds ahead of the second place team to smash the world record with a time of 3:34.687. The Japanese trio of S. Ichinohe, S. Williamson, R. Tsuchiya found themselves in second with a time of 3:36.416, while the Russian squad rounded off the podium with a time of 3:37.247. The Canadians, who started off slow, were unable to climb back enough to find themselves on the podium - finishing in fourth. Ted-Jan Bloemen could be heard apologizing to his teammates after the race as he took responsibility for the Canadians failure to get on the podium today.


You can browse the full results HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.

D'autres records au Jour 3 des Championnats du monde à Salt Lake City

Le troisième jour des Championnats du monde de patinage de vitesse sur distance individuelle a vu des records du monde être abaissés dans trois des quatre distances au programme hier. La Russie a été la nation la plus décorée remportant cinq médailles sur quatre distances établissant de nouvelles marques mondiales à deux reprises. 

Par Maria Dalton - traduction par Carl Savard
Photos de Maria Dalton

5000m
La Russe Natalia Voronina s'est retrouvée sur la plus haute marche du podium après avoir établi un record et être passée sous la barre des 6:40.00 sur 5000m (6:39.021). Après que la championne du monde en titre Martina Sablikova ait abaissé l'ancienne marque, Voronina a conclu l'épreuve deux secondes plus rapidement pour s'emparer du titre de championne du monde et du record. Martina Sablikova a dû se contenter de l'argent avec son temps de 6:41.184, tandis qu'Esmee Visser - qui s'est effondrée en franchissant la ligne d'arrivée - a terminé avec un temps de 6:46.685 pour le bronze. Les Canadiennes Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann ont terminé respectivement en 5e et 6e place. 


1000m
Pavel Kulizhnikov a été une fois de plus l'homme du jour en faisant mieux que le record établi par Kjeld Nuis la saison dernière pour passer sous 1:06.00 sur la distance avec son temps de 1:05.697. Nuis a terminé plus d'une seconde plus lent que le Russe hier et a dû se contenter de l'argent. Thomas Krol a réalisé le troisième meilleur temps de l'après-midi, mais il a ensuite été disqualifié, laissant le Canadien Laurent Dubreuil monter sur le podium pour la médaille de bronze avec un temps de 1:06.765. Un record personnel pour Dubreuil. Antoine Gelinas-Beaulieu et Alexandre St-Jean étaient les autres Canadiens en action sur la distance et ont terminé respectivement en 9e et 17e position. 

Laurent Dubreuil
Chez les femmes, c'est Jutta Leerdam qui s'est retrouvée sur la plus haute marche du podium avec un record personnel de 1:11.847. Leerdam, qui a patiné dans la 8e paire, a dû attendre que huit autres patineuses franchissent la ligne d'arrivée avant d'être couronnée championne du monde. Olga Fatkulina a livré une lutte acharnée, mais même avec un record personnel de 1:12.331, elle n'a pu égaler la vitesse de la Néerlandaise et a terminé en deuxième position. Miho Takagi complète le podium avec un temps de 1:12.344. Les Canadiennes Heather McLean, Beatrice Lamarche et Abigail McCluskey ont terminé en 19e, 21e et 24e position. 

Poursuite par équipe
En poursuite par équipe, un autre record du monde a volé la vedette, grâce à Sven Kramer, Douwe de Vries et Marcel Bosker. Le trio néerlandais, qui patinait aujourd'hui dans la deuxième paire avec dans ses rangs le remplaçant Marcel Bosker au lieu de Patrick Roest, a terminé avec deux secondes d'avance sur l'équipe de deuxième place pour s'emparer du record du monde avec un temps de 3:34.687. Le trio japonais composé de S. Ichinohe, S. Williamson, R. Tsuchiya s'est retrouvé en deuxième place avec un temps de 3:36.416, tandis que l'équipe russe a complété le podium avec un temps de 3:37.247. Les Canadiens, qui ont démarré lentement, n'ont pas pu remonter suffisamment pour se retrouver sur le podium. Ils ont terminé en quatrième position. Ted-Jan Bloemen s'est excusé auprès de ses coéquipiers après la course assumant la responsabilité de l'échec du trio canadien à monter sur le podium hier. 

Pour les résultats complets c'est ICI

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage. 

15 février 2020

Dordrecht Jour 2: Schulting offre l'or à ses partisans - Cedrik Blais monte sur le podium pour le Canada


C'était la deuxième journée de compétition de la sixième manche de Coupe du monde courte piste présentée à Dordrecht aux Pays-Bas et Suzanne Schulting a soulevé la foule locale. 

Par Gabriel Volet
Photos par Oscar van den Bosch et Martin Holtom

Les principales distances de la journée étaient le 1500m dames, le 1500m hommes, le 1000m (1) dames, le 1000m (1) hommes ainsi que les épreuves de relais mixtes.

La grande finale du 1500m dames nous a offert une belle course. En effet, après avoir gardé la tête pendant de nombreux tours la Coréenne Kim Ji Yoo s'est finalement fait passée dans la toute dernière ligne droite par Suzanne Schulting. La patineuse des Pays-bas remporte donc une énième médaille internationale sur cette distance, cette fois-ci devant son public. Kim Ji Yoo finit donc deuxième et sa compatriote Noh Ah Rum troisième. 

S'est ensuite courue la finale 1500m des hommes, une course serrée où l'on a dû avoir recours à la photo-finish pour départager les deux premiers compétiteurs. La médaille d'or revient finalement à Park Ji Won, ce qui lui fait encore une victoire après ces trois médailles d'or (deux individuelles et une par équipe) du week-end dernier en Allemagne. Lee June Seo termine quant à lui deuxième et le Chinois Ren Ziwei tire son épingle du jeu et termine troisième empechant un balayage coréen sur 1500m. 

Puis vint la finale du 1000m (1) dames, remportée par la Coréenne Lee Yu Bin, la Chinoise Zhang Chutong s'empare de la deuxième place alors que Natalia Maliszewska - la Polonaise plus habituée au podium du 500m - complète le trio. 

Comme dernière distance individuelle, nous avons pu assister à la finale du 1000m (1) hommes. Ce fut une course mouvementée, incluant de nombreuses chutes et une pénalité qui a conduit à la disqualification de Park In Wook. Son compère Kim Dagyeom remporte la distance et par la même occasion sa première médaille d'or en individuel lors d'une coupe du monde. Le Canadien Cédrik Blais termine à la deuxième place et Itzhak de Laat des Pays-Bas la troisième. 


Pour finir, le relais mixte a été remporté par l'équipe de Chine et cette fois encore la course a été serrée mais c'est la Corée qui termine finalement à la deuxième place devant le Japon par un millième de seconde seulement. La compétition se termine demain avec le 500m, le 1000m (2) ainsi que les autres  épreuves de relais.  

Vous pouvez consulter les résultats complets ICI

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage. 

Dordrecht Day 2: Schulting pleases the crowd with a gold - Cedrik Blais gets on the podium for Canada


Today was the second day of the short track world cup event held in Dordrecht and Suzanne Schulting offered a gold medal to her home crowd.

By Gabriel Volet
Photos by Oscar van den Bosch and Martin Holtom


The distances offering the chance of medals today were the 1500m ladies, the 1500m men, 1000m (1) ladies, 1000m (1) men and the mixed relay.

The ladies 1500m final offered quite a show. After having kept the lead for quite a few laps, Korean skater Kim Ji Yoo got passed by Suzanne Schulting in the last straight line. Another medal for Suzanne Schulting on this distance but this time with the added pleasure of winning it at home. Kim Ji Yoo finished second and Noh Ah Rum third. 

The action continued with the men's 1500m final. The race was very close and the referees needed the photo finish to determine the winner. It's finally Park Ji Won who won the gold medal. Another first place for him after the three gold medals - two individuals and one with his team - he gathered last week in Germany. Lee June Seo finished second and China's Ren Ziwei managed to prevent Korea from sweeping the podium by finishing third. 

In the main final of the first 1000m of the weekend, Korea's Lee Yu Bin finished first, Zhang Chutong ended the race in second place while 500m specialist Natalia Maliszweska from Poland got the third. 

The last individual distance of the day was the 1000m (1) men's final. The race was ponctuated with crashes and a penalty was given to Korean skater Park In Wook. Park's teammate Kim Dagyeom won the distance. It was his first individual gold medal in a world cup event. Canada's Cédrik Blais finished in second place while Itzhak de Laat got the third place. 


The day ended with the mixed relay event. It was won by the Chinese team and once again the crowd witnessed an exciting race with a tight finish. The Korean team won the silver medal crossing the line a thousandth of a second ahead of Japan.

The competition ends tomorrow with the second event on 1000m, the 500m and the relays.

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating. 

14 février 2020

Record du monde et titre mondial pour Fish, l’argent pour Bloemen à Salt Lake City

Les championnats de distances individuelles longue piste se sont poursuivis aujourd'hui à Salt Lake City.

Par Jackob Savard
Photo : Maria Dalton

Le 10 000 m masculin, la poursuite par équipe féminine ainsi que le 500 m chez les hommes et les femmes étaient au programme de cette deuxième journée de course à l'Anneau olympique de l'Utah.

Le record et le titre pour Fish
Le Canadien Graeme Fish est le nouveau patineur le plus rapide sur 10 000 m. Le patineur de la Saskatchewan a remporté le titre de champion du monde sur la distance avec son temps record de 12:33,86. Son coéquipier et champion du monde du 5000 m, Ted-Jan Bloemen, a terminé deuxième, alors que l'Allemand Patrick Beckert a terminé troisième.

Les Japonaises championnes de la poursuite par équipes
À la poursuite par équipes féminine, Nana Takagi, Miho Takagi et Ayano Sato ont établi un record du monde sur la distance. Leur temps de 2:50.76 a été suffisant pour devancer les Pays-Bas et le Canada qui ont respectivement obtenu l'argent et le bronze.

Kulizhnikov et Kodaira remportent l'or sur 500m
Le Russe Pavel Kulizhnikov a remporté le 500m avec un temps de 33,727. Son coéquipier Ruslan Murashov et le Japonais Tatsuya Shinhama ont complété le podium.

La Japonaise Nao Kodaira a remporté le titre au 500m féminin en enregistrant un temps de 36.692. Les Russes Angelina Golikova et Olga Fatkulina ont pris l'argent et le bronze. 


Vous pouvez consulter les résultats complets ICI

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage.

Fish lowers the 10 000m world record in Salt Lake City, Bloemen gets silver


Single distances speed skating championships continued today in Salt Lake City.

By Jackob Savard
Photo: Maria Dalton

Mens’ 10 000m, ladies’ team pursuit as well as ladies’ and men’s 500m were on the program of this second day of racing at the Utah Olympic Oval. 



Fish gets the record and the title 
Canadian Graeme Fish is the new fastest 10 000m skater ever. The Saskatchewan born skater claimed the world title on the distance with his world record time of 12:33.86. His teammate and 5000m world champion Ted-Jan Bloemen finished second while German Patrick Beckert finished third.

Japanese team pursuit champions
In the ladies’ team pursuit, Nana Takagi, Miho Takagi and Ayano Sato established a world record on the distance. Their time of 2:50.76 was well enough to beat the Netherlands and Canada who got silver and Bronze.

Kulizhnikov and Kodaira get gold on 500m
Russian Pavel Kulizhnikov won the 500m with a time of 33.727. His teammate Ruslan Murashov and Japanese Tatsuya Shinhama completed the podium.

Japanese Nao Kodaira won the ladies’ 500m title in 36.692. Russians Angelina Golikova and Olga Fatkulina got silver and bronze.

You can browse the full results HERE

Don't forget to subscribe to our newsletter, follow our Facebook page, our Instagram account and our Twitter account for daily news and results about speed skating.

13 février 2020

Le Canada brille sur 5000m aux championnats du monde

Les championnats du monde longue piste de distances individuelles ont débuté aujourd'hui à Salt Lake City. 

Par Jackob Savard
Photo : Maria Dalton

Certains des meilleurs patineurs au monde participaient aujourd’hui aux épreuves du 3000 m féminin, du 5000 m masculin et du sprint par équipe.


Titre #6 pour Sablikova sur 3000m
La patineuse tchèque Martina Sablikova a remporté son 6e titre mondial sur 3000 m en carrière lors de cette première journée de compétition à Salt Lake City. Elle a réalisé un temps de 3:54.252 pour remporter la première médaille d'or du week-end. La Néerlandaise Carlijn Achtereekte et la Russe Natalia Voronina ont terminé deuxième et troisième. 

Deux Canadiens sur le podium du 5000m
Le champion olympique Ted-Jan Bloemen a remporté le titre de champion du monde du 5000m masculin avec un temps de 6:04.375. Le vétéran néerlandais Sven Kramer a obtenu l'argent en terminant à une demi-seconde du Canadien, tandis que l’étoile montante du patinage canadien Graeme Fish a réalisé son meilleur temps en carrière pour terminer troisième et remporter sa première médaille de championnat du monde en carrière. Jordan Belchos, le troisième canadien a prendre part au 5000m a pris le cinquième rang. Patrick Roest, invaincu sur la distance cette saison, a été disqualifié.

Le sprint par équipe aux Pays-Bas
Le trio néerlandais composé de Femke Kok, Letitia de Jong et Jutta Leerdam a remporté le sprint par équipe féminin devant les Russes et les Polonaises. Chez les hommes, Dai Dai Ntab, Kai Verbij et Thomas Krol ont donné aux Pays-Bas le titre mondial sur la distance. La Chine et la Norvège ont complété le podium. Les Canadiens avaient préalablement remporté la course, mais ils ont été disqualifiés à cause du dernier échange entre Laurent Dubreuil et Antoine Gélinas-Beaulieu.

Pour les résultats complets, cliquez ICI

Abonnez-vous à notre infolettre, suivez notre page Facebook, notre compte Instagram et notre compte Twitter pour ne manquer aucune nouvelle sur le patinage.