août 2017 ~ Passion/Patin/Vitesse - Passion/Speed/Skating

Montréal and Salt Lake City to host the 2020 Four Continents championships

Great news in the world of short track and long track!

Saluting national records

Bulletin #3, December 2018

Les records nationaux sous les projecteurs

Bulletin #3, Décembre 2018

Nos autres adresses / Our other spaces

Venez nous rejoindre! / Come and join us!

Pages

30 août 2017

Maltais, Hamelin, St-Gelais et Dion viennent compléter l'équipe canadienne de courte piste.


Texte: Carl Savard
Photos: Tony Chung (@SHORTTRACKHD), Patrick Charbonneau et 

C’est sans réelle surprise que le Canada a annoncé aujourd'hui les quatre athlètes qui viendront compléter l’équipe de courte piste qui livrera bataille au reste du monde sur le circuit de la Coupe du monde cet automne et qui représentera le Canada aux prochains Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang  en Corée du sud. 

Samuel Girard, Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Kim Boutin, Jamie Macdonald et Kasandra Bradette ayant déjà obtenu leur billet pour le grand show lors des Sélections de l’équipe courte piste 2018 tenues à l’aréna Maurice-Richard il y a deux semaines,  le comité de sélection devait se pencher sur les demandes de laissez-passer déposées par Marianne St-Gelais, Valérie Maltais et François Hamelin qui n’avaient pas pu prendre part à la compétition ou avait dû déclarer forfait avant la fin de la compétition pour cause de blessure. 

Après étude des dossiers déposés, l’appel des trois athlètes d’expérience a été entendu et le comité de sélection a annoncé aujourd'hui lors d’une conférence de presse tenue au sommet de la tour du Stade olympique de Montréal, qu'ils feront officiellement parti de l’équipe de compétition pour 2017-1018.

Pascal Dion qui a terminé quatrième au classement des Sélections complètera l’équipe chez les hommes. 



Les dates à retenir

Les quatre manches de la Coupe du monde 2017 se tiendront du 28 septembre au 1er octobre à Budapest en Hongrie, du 5 au 8 octobre à Dordrecht aux Pays-Bas, du 9 au 12 novembre à Shanghai en Chine et du 16 au 19 novembre à Séoul en Corée du Sud.

Les Jeux olympiques auront lieu du 9 au 25 février 2018 à Pyeongchang en Corée du sud alors que les Championnats du monde se tiendront à Montréal du 16 au 18 mars 2018.

Maltais, Hamelin, St-Gelais and Dion officially added to the short track team.


Text:Carl Savard Photos: Tony Chung (@SHORTTRACKHD) and Patrick Charbonneau and
It is with no surprise that Speed skating Canada announced today which four athletes will complete the 2017-2018 canadian team that will compete on the short track speed skating World cup circuit this fall and represent Canada at next winter’s Olympic games in Pyeongchang, South Korea.

After Samuel Girard, Charles Hamelin and Charle Cournoyer on the men’s side and Kim Boutin, Jamie Macdonald and Kasandra Bradette on the women’s side all obtained their tickets for the big show by finishing in the top three at the competition held at the Maurice-Richard arena in Montreal two weeks ago, the selection committee still had work to do. They had to study Marianne St-Gelais, Valérie Maltais and François Hamelin’s request to be part of the team even though they couldn’t take part in the competition (St-Gelais) or could not complete it due to injuries (Maltais and F.Hamelin). The selection committee announced today in a press conference held at the Olympic stadium in Montreal that after discussion, the three veterans’ requests were officially granted.

Pascal Dion who finished fourth at the end of the selection process will also be part of the men’s team.



Important dates


The four legs of the World cup circuit will be held from September 28 to October 1st in Budapest, Hungary, from October 5 to 8 in Dordrecht, Netherlands, from November 9 to 12 in Shangaï, China and from November 16 to 19 in Seoul, South Korea.

The Olympic games will take place in Pyeongchang, South Korea from the 9th of February to the 25th and the World championships will be held at the Maurice-Richard arena in Montreal, Qc on March 16, 17 and 18.

25 août 2017

USA's fall World cup qualifier results: The veteran and the newcomer

J.R Celski


Text: Carl Savard Photo: Tony Chung
Canada was not the only country to be in the process of selecting their short track speed skating team last week. The american skaters also had a family meeting at the Utah olympic oval  last weekend. The format was different though. While Canadians were skating nine finals, three of each distances, in five days of competition over a nine days period, the american skaters had to battle on each main distances two times during a three days weekend. Plus, while Canada’s format already confirms its team not only for the World cup circuit but also for the next Olympic games, the top skaters from the United-States will need to battle one more time on december 15-17 at the Utah olympic oval again to win their ticket to Pyeongchang 2018.


The veteran

On the men’s side, three time olympic medallist J.R. Celski was dominant. He won four of the six finals including the two 500m ones. This is not surprising considering he has been holding on to the 500m world record for five years now. The California native added a second and a third place to his final ranking, finishing more than 1500 points in front of second place finisher John-Henry Krueger who won one of the 1500m over Ryan Pivirotto and Celski. Pivirotto finished in third place overall in part because of his win on one of the 1000m final.  

Thomas Hong and Aaron Tran will complete this fall’s team on the men’s side. They finished in fourth and fifth place respectively last weekend.

The newcomer

On the women’s side, the story of the weekend was definitely Maame Biney’s performance. At only 17 years old and coming off a season that saw her performed well at the World junior short track speed skating championships winning a bronze medal on 500m and finishing in seventh place overall, Biney won three of the six finals last weekend adding a second a third and a fifth position to her resume. Lana Ghering, medalist from the Vancouver Olympics, finished second. Ghering won one of the 1000m finals while Jessica Kooreman, winner of the two 1500m distances finished in third place despite not competing on the last day after suffering a fall on 500m the day before.

Kristen Santos and Katherine Reutter-Adamek complete the women's team that will fly to Hungary to compete in the first World cup circuit event held from September 28 to October 1st 2017.

Here are the final rankings


Sélections américaines pour la Coupe du monde en courte piste: l'expérience et la jeunesse

J.R. Celski


Texte: Carl Savard

Photos: Tony Chung

Il n’y avait pas que le Canada qui était en mode compétition interne la semaine dernière. C’était également weekend de sélections aux États-Unis en vue des épreuves de la Coupe du monde en patinage de vitesse courte piste. À la différence du Canada qui sélectionnait par le fait même son équipe provisoire pour les prochains Jeux olympiques, les athlètes américains méritant n’obtenaient que leur billet pour le circuit de la Coupe du monde en finissant parmi les cinq premiers du classement de cette compétition. Une deuxième compétition interne qui se tiendra du 15 au 17 décembre prochain déterminera qui représentera les États-Unis aux prochains Jeux olympiques de Pyeongchang. Le format était également un peu différent. Alors que les patineurs canadiens  devaient compétitionner à trois reprises sur chacune des distances dans un parcours échelonné sur deux fins de semaine et le mercredi entre les deux, aux États-Unis c’est à deux reprises par distance sur un weekend de trois jours que les athlètes se livraient bataille.


L'expérience

Chez les hommes, le triple médaillé olympiques J.R. Celski a été tout simplement dominant remportant quatre des six finales disputées dont les deux sur 500m. Pas surprenant, considérant qu'il possède toujours le record du monde sur la distance et ce depuis maintenant cinq ans. L’athlète de la Californie a ajouté une deuxième et une troisième position à son palmarès terminant plus de 1500 points devant son plus proche rival John-Henry Krueger qui a remporté le 1500m ayant échappé à Celski. Ryan Pivirotto termine troisième au cumulatif grâce à une victoire sur 1000m.

Thomas Hong et Aaron Tran complèteront l’équipe américaine de Coupe du monde masculine terminant dans l’ordre quatrième et cinquième.


La jeunesse

Chez les femmes, la jeune de dix-sept ans Maame Biney termine en première position au cumulatif. Elle avait terminé septième aux Championnats du monde junior l’an passé entre autre grâce à une médaille de bronze sur 500m. Elle avait également fait quelques points sur 500m à Dresden lors de la cinquième manche de la Coupe du monde l'an dernier. Binney se retrouve maintenant au sommet de la pyramide sur l’équipe nationale américaine, elle qui a remporté trois des six finales de ces sélections. En deuxième position on retrouve Lana Ghering, médaillée de bronze à l’épreuve de relais lors des Jeux olympiques de Vancouver. Avec deux victoires sur 1500m, Jessica Kooreman occupe le troisième rang au classement final malgré qu'une chute survenue sur 500m l'ait empêché de prendre part aux deux épreuves de 1000m lors de la dernière journée.
Kristen Santos et Katherine Reutter-Adamek complètent le groupe de cinq patineuses qui représenteront les États-Unis dès le 28 septembre alors que se déroulera la première manche de la nouvelle saison en Coupe du monde à Budapest en Hongrie. Le classement final chez les hommes et chez les femmes


21 août 2017

The 2018 canadian short track selections: Summary of a roller coaster week.


Text: Carl Savard Photos: Carl Savard and Patrick Charbonneau

The 2018 Canadian short track speed skating team selections ended yesterday. Even though Samuel Girard and Kim Boutin had already secured their spot on the team, plenty of action was expected on this last day. Summary of a roller coaster week.


Ups and down

The first weekend started with Marianne St-Gelais announcing she would not compete because on an injury. Concussion symptoms showed up after a fall in training the day before. Don’t worry, the selection committee can not pass on the talent and experience of St-Gelais. She has been the best skater in Canada for the last few years. She will be on the team. The first weekend was all about Samuel Girard, Kim Boutin and Steven Dubois. We all knew the first two on the list would be at the top, but Dubois definitely became the talk of the town. Even though the rest of the competition was a roller coaster for the young skater, remember his name. You will hear about him a lot in coming years.

Some athletes we were expecting at the top third of the ranking went through some difficulties from the get go. Sasha Fathoullin had to shake up the rust of last season’s break, but throughout the week he showed the talent is still there. He just needs fine tuning. Courtney Shmyr and Audrey Phaneuf also came up in the top finals during the second weekend with much better performances than during the first one. Pascal Dion who was a locked on choice on our survey before the start of the competition, complicated his course with a few slips but he showed up when it was all or nothing and even though he was not on the ice with the top three yesterday, you can already bet his name will be announced on August 30th when the final list will be out.


Injuries

Other than Marianne St-Gelais who did not start the competition and was replaced by Courtney Sarault, five other athletes could not finish it due to injuries. William Preudhomme, Maxime Laoun, Renée Steenge, Valérie Maltais and François Hamelin. The last two are waiting for a decision from Speed skating Canada to obtain the discretionary fifth place on the team. You can watch Valérie Maltais’s press meeting HERE and learn more about François Hamelin's incident in the article HERE.


The top six

In a lengthy five days competition spread throughout nine, consistency is the key to success and the top six athletes selected for the next Olympic games delivered. Samuel Girard won seven distances out of nine and Kim Boutin did even better with an eight out of nine. Even though Charles Hamelin and Charle Cournoyer’s courses were not perfect, in the end they came up on top finishing second and third respectively. On the women’s side, Jamie MacDonald was a human metronome. She was able to stay calm and use flawless strategies to stay in the game all week long. Kasandra Bradette was able to maintain a high level of competitiveness allowing her to obtain her ticket to Pyeongchang. An emotional Bradette achieving a goal that was always there, but that she lost faith in at times, in her career.


Here are a few words from the post selection press meeting.


Les Sélections 2018 en courte piste: une semaine pleine de rebondissements.


Texte: Carl SavardPhoto: Carl Savard et Patrick Charbonneau


C’était hier dernière journée de compétition des Sélections de l’équipe 2018 en courte piste au Canada. Même si Samuel Girard et Kim Boutin avaient pratiquement confirmé leur place mercredi dernier et l’avait fait officiellement samedi, de chaudes luttes étaient à prévoir pour cette dernière journée de compétition. Résumé d’une semaine pleine de rebondissements.

Les hauts et les bas


Le premier weekend avait commencé avec l’annonce que Marianne St-Gelais ne prendrait pas part à la compétition à cause d’une blessure subie à l’entraînement la veille de la compétition. On parle de symptômes de commotion cérébrale. N’ayez crainte, le comité de sélection ne pourra faire autrement que d’attribuer une place sur l’équipe Olympique à St-Gelais, elle qui est la meilleure patineuse au pays depuis quelques années déjà. Ce premier weekend fût l’histoire de trois patineur: Kim Boutin, Samuel Girard et Steven Dubois. Alors que les deux premiers étaient définitivement attendus au sommet, Dubois devenait la révélation de ces premiers jours de compétition. Bien que la suite du processus ait été plus en dents de scie pour le jeune homme de Lachenaie, vous pouvez d’ores et déjà retenir son nom. Dubois fera couler  beaucoup d’encre grâce à ses performances dans les prochaines années.

Certains athlètes prévus en haut de classement ont connu quelques difficultés en début de parcours. Parmi eux, Sasha Fathoullin, un peu rouillé suite à une pause la saison dernière a tout de même démontré de belles choses au fur et à mesure que la semaine avançait. Courtney Shmyr et Audrey Phaneuf ont également pris du temps à apparaître au haut du classement, mais la compétition s’est mieux terminée pour elles qu’elle ne l’avait commencé. Pascal Dion que notre sondage plaçait sans équivoque sur l’équipe s’est compliqué la vie avec des performances manquant de constance. Il a terminé en force hier, et bien qu’on ne présentait que le top trois sur la glace en fin de compétition, vous devriez voir son nom être confirmé le 30 août prochain lors de l’annonce de la sélection officielle des cinq patineurs qui représenteront le pays en Coupe du monde et tenteront d’assurer leur place pour les Jeux olympiques.

Les blessures


Outre Marianne St-Gelais qui n’a pas pris part à la compétition et a été remplacé par la jeune Courtney Sarault, cinq athlètes n’ont pas été en mesure de compléter la compétition: William Preudhomme, Maxime Laoun, Renée Steenge, Valérie Maltais et François Hamelin. Les deux derniers sont en processus d’étude de dossier pour être le choix discrétionnaire que possède Patinage de vitesse Canada. Vous pouvez visionner le point de presse de Valérie Maltais ICI et en apprendre plus sur l'incident impliquant François Hamelin ICI

Les grands vainqueurs

Dans une compétition de longue haleine comprenant cinq jours de courses échelonnés sur neuf jours, la constance devient l’outil principal de la réussite et les six premiers patineurs à mériter leur place sur l’équipe olympique ont fait preuve de constance. Samuel Girard termine avec sept victoires en neuf courses et deux fois deuxième alors que Kim Boutin complète le processus de sélection avec huit victoires  sur neuf et une deuxième place. Même si les parcours de Charles Hamelin et Charle Cournoyer n’étaient pas parfaits, une constance générale leur a tout de même permis de terminer deuxième et troisième respectivement. Du côté des femmes, Jamie MacDonald a été un métronome tout au long de la compétition. Elle a fait preuve de calme et a su user de stratégie pour être toujours là, tout près du sommet.  Kasandra Bradette a quand à elle su maintenir un niveau de compétition élevé tout au long de la semaine pour se mériter cette place tant convoitée. Une Bradette très émotive qui touche à un rêve qu’elle s’était fixé, mais qu’elle a par moment dans sa carrière cru inatteignable.
Voici des extraits du point de presse.  

20 août 2017

François Hamelin doit à son tour se retirer des Sélections de l’équipe courte piste 2018

Photos: Patrick Charbonneau
Texte: Carl Savard

Une chute subie lors d'un accrochage avec Sasha Fathoullin en demi-finale du 1500m et se terminant dans les matelas pousse François Hamelin à déclarer forfait pour la dernière journée de compétition des Sélections de l’équipe courte piste 2018. 

Hamelin qui est au plus fort de la course pour une place sur l'équipe, devra à son tour attendre la décision du comité de sélection responsable d'attribuer le place discrétionnaire pour l'équipe de Coupe du monde d'automne servant à se préparer pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang. 

Plus de détails à venir. 

Following an incident yesterday, François Hamelin has to withdraw from the last day of competition.

Photos: Patrick Charbonneau

Text: Carl Savard

A hard fall that ended up in the mattresses after a clash with Sasha Fathoullin in the semis of the third 1500m of the competition, forces François Hamelin to withdraw from the last day of competition of the selection process to determine who will represent Canada in the World cup circuit this fall and at the next Olympic games in Pyeongchang next winter. 


Hamelin who has been battling hard to get one of the spots available will have to wait for the selection commity to decide if he gets the discretionary ticket available for the games. 

More details to come later

19 août 2017

Valérie Maltais withdraws from 2018 Short Track Team Selections

Photo: Tony Chung ( @SHORTTRACKHD )




           
Montreal, August 19, 2017 – Following a fall during the semifinal round of the second 500m of the competition held last Wednesday, Valérie Maltais, from Saguenay, QC, had to withdraw from the 2018 Short Track Team Selections held until Sunday, August 20 at Maurice-Richard Arena in Montreal.

Maltais has been sidelined after experiencing moderate symptoms due to a concussion. She will miss the rest of the races scheduled at the competition.

To be able to take part in the 2018 Olympic Games, Valérie Maltais will ask for a bye, as stated in Speed Skating Canada’s 2018 Short Track Olympic Policies and Procedures. If a bye request is granted to another skater, Valérie Maltais could then be picked as a discretionary choice. The full team will be announced on August 30.

The first three skaters in the women's overall standings at the end of the 2018 Short Track Team Selections, as determined by the amount of points earned in the two best results out of three, in the two best distances out of three – therefore taking into account results from four races out of a total of nine – will be chosen on the team for the PyeongChang Games. The fourth spot available will be awarded to a female skater that will have requested a bye, while the fifth spot will be a discretionary choice.
Valérie Maltais will meet with the media on Saturday, August 19 at 1 p.m., before the start of racing.

“I would have preferred to continue racing at these Selections, especially considering that I earned good results in the 1000m and the 1500m last weekend, which gave me confidence going into the other races,” said Valérie Maltais. “However, after my fall and after consulting with the medical team, it became clear that it would be best for me to withdraw from the competition. It's quite disappointing to come to this conclusion at this stage of the Olympic qualifying process, but I must think about my mid-term and long-term future.”


“My greatest wish is to be with the girls at the PyeongChang Games and I am confident I will be able to help the team do well. I must now put my trust in the internal selection process involving the bye requests and the discretionary choice.”

News releaseSpeed Skating Canada

Valérie Maltais se retire des Sélections de l’équipe courte piste 2018





Montréal, le 19 août 2017 – À la suite d’une chute survenue lors des demi-finales du deuxième 500m de la compétition mercredi dernier, Valérie Maltais de Saguenay, QC, a dû se retirer des Sélections de l’équipe courte piste 2018 qui se dérouleront jusqu’au dimanche 20 août à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.
Maltais a été retirée en raison de symptômes modérées reliés à une commotion cérébrale et ne participera à aucune autre épreuve d’ici la fin des compétitions.
Afin de pouvoir participer aux Jeux olympiques de 2018, Valérie Maltais fera une demande d’exemption, tel que stipulé dans les Politiques et procédures de sélection olympique 2018 de Patinage de vitesse Canada. Si la demande d’exemption est accordée à une autre patineuse, Valérie Maltais pourrait être choisie en tant que choix discrétionnaire. L’équipe complète sera annoncée le 30 août.
Rappelons que, chez les femmes, les trois premières selon le classement des sélections, qui tiendra compte des points des deux meilleures courses des deux meilleures distances pour un total de quatre courses sur neuf, seront nommées au sein de l’équipe en vue des Jeux de PyeongChang. La quatrième place disponible sera attribuée à une patineuse ayant fait une demande d’exemption et, la cinquième position, à un choix discrétionnaire.
Valérie Maltais rencontrera les médias le samedi 19 août à 13 h avant le début des compétitions.

« J’aurais souhaité pouvoir prendre part aux épreuves des Sélections, d’autant plus que j’ai eu de bons résultats au 1000m et au 1500m la fin de semaine dernière, alors j’étais confiante pour la suite, a déclaré Valérie Maltais. Par contre, à la suite de ma chute et après consultation avec l’équipe médicale, il a été jugé plus prudent pour moi de me retirer de la compétition. C’est un constat déchirant à ce stade-ci du processus des qualifications olympiques, mais je dois penser en fonction du moyen et long terme. »

« Mon souhait le plus cher est d’être avec les filles aux Jeux de PyeongChang et je suis très confiante de pouvoir aider l’équipe à y faire bonne figure. Je dois désormais m’en remettre au processus de sélection interne d’exemption et de choix discrétionnaire. »


Communiqé de presse 
Patinage de vitesse Canada

14 août 2017

Boutin et Girard assurent, Steven Dubois surprend.

Texte: Carl Savard
Photos: Carl Savard

Bien que la journée de samedi ait débuté avec l'annonce du retrait de la compétition de Marianne St-Gelais à cause de symptômes de commotion cérébrale suite à une chute subie vendredi à l'entraînement, l'action n'a pas manquée en cette première journée des Sélections canadiennes 2018 en courte piste. Cette compétition servant à former l'équipe de patineurs qui représentera le Canada aux prochains Jeux olympiques de Pyeongchang nous a offert un excellent spectacle en lever de rideau. Le rêve olympique est l'objectif ultime des trente-deux athlètes sur place et la tension est palpable dans l’amphithéâtre.

Samedi

Du côté des hommes sur 1500m, après des demi-finales chaudement disputées, Charles Hamelin, Samuel Girard, François Hamelin, Pascal Dion, Maxime Laoun et Steven Dubois se retrouvaient en grande finale. Après qu'une action de François Hamelin ait entraîné une chute à trois avec Steven Dubois et Maxime Laoun, la course fut reprise sans Hamelin jugé responsable de l'incident et pénalisé pour son geste. Steven Dubois qui avait été brillant en demi-finale n'a malheureusement pas eu la chance de se faire valoir à 100% lors de la reprise ayant été blessé lors de la chute à trois. À quelques tours de la fin, des actions simultanées de Samuel Girard et Pascal Dion ont mené à un top trois à la ligne d'arrivée composé de Girard, Charles Hamelin et Dion. À noter que suite à une disqualification en demi-finale, Charle Cournoyer a terminé 16e sur la distance samedi.

Sur 500m, la course la plus enlevante chez les hommes aura définitivement été la finale B alors que les Francois Hamelin, Guillaume Bastille, William Preudhomme et Samuel Bélanger-Marceau se sont livré une lutte endiablée pour se mériter les précieux points de la cinquième position. Hamelin termine premier de cette finale. En finale A, Samuel Girard, Charles Hamelin, Charle Cournoyer et Steven Dubois nous ont offert une course sans histoire ni dépassement. Girard termine premier devant Hamelin et Cournoyer.

La journée de samedi a été l'histoire de 4 femmes : Kim Boutin, Jamie MacDonald, Kasandra Bradette et Valérie Maltais terminent dans l'ordre sur les deux distances. En l'absence de Marianne St-Gelais, c'est principalement vers ces quatre femmes que les regards étaient tournés et elles ont su livrer la marchandise. Le sondage effectué sur notre site la semaine dernière plaçait d'ailleurs ces quatre patineuses en compagnie de St-Gelais pour représenter le Canada à Pyeongchang l'hiver prochain. Pas de grande surprise pour le moment, mais il reste encore cinq finales sur neuf à compléter. 

Dimanche

Énormément d'action sur 1000m même si à l'arrivée, Samuel Girard signe une troisième victoire en autant de distances. Il devance Charle Cournoyer et Charles Hamelin. François Hamelin termine en quatrième position après un parcours rempli de rebondissements aujourd'hui sur la distance. Sasha Fathoullin termine en cinquième position de cette grande finale lui qui avait eu une journée difficile hier.

Dans le deuxième 1500m de la compétition, tous les yeux étaient rivés sur Samuel Girard. Allait-il réussir à remporter une deuxième victoire sur 1500m et par le fait même gagner la distance au cumulatif avant même la présentation du troisième 1500m de ses sélections qui sera présenté samedi prochain? Malgré une bonne course de Girard, le vétéran Charles Hamelin remporte la victoire. Girard termine deuxième et l'impressionnant Steven Dubois termine en troisième position. Malgré une disqualification sur 1000m en début de journée, Dubois termine le weekend avec trois participation en finale A. Voici ses impressions suite à cet impressionnant weekend. 


Chez les femmes, Kim Boutin remporte  une troisième victoire en trois distances en mettant la main sur le 1000m. Elle devance à l'arrivée Valérie Maltais et Jamie MacDonald. La jeune Alyson Charles termine en quatrième position. Kasandra Bradette qui a terminé troisième sur les deux distances présentées samedi, termine septième sur 1000m avec sa troisième place en finale B dans une course remportée par Audrey Phaneuf.  

Sur 1500m, c'est avec huit patineuses que s'est tenue la grande finale suite à l'avancement de deux patineuses de la Colombie-Britannique, Courtney Shmyr et Jamie MacDonald. Une disqualification de Kasandra Bradette lors de la demi-finale est à l'origine de ces deux avancements. Comme dans le cas de Samuel Girard, Kim Boutin n'a pas réussi à remporter une quatrième victoire terminant deuxième devant Jamie Macdonald et derrière Valérie Maltais qui remporte sa première distance de la compétition.

L'action reprendra mercredi soir avec une distance de 500m prévue à l'horaire. 

Boutin and Girard solid, Steven Dubois impressive.

Text: Carl Savard
Photos: Carl Savard

Even though the day started with the announcement that Canada's top skater Marianne St-Gelais would not take part in the competition after a fall during practice on Friday brought her concussion symptoms, the show did not suffer from her absence on this first weekend of the 2018 Canadian short track team trials. This event used to select the skaters who will represent the country at next winter's Olympics in Pyeongchang is off to a flying start. The olympic dream is what fuels those thirty-two athletes and the tension is palpable at the Maurice-Richard arena.

Saturday

On the men's side of the competition, Charles Hamelin, Samuel Girard, François Hamelin, Pascal Dion, Maxime Laoun and Steven Dubois were facing off in the A final of the first 1500m after hard fought semis. A move from François Hamelin causing him to fall alongside Laoun and Dubois forced the stoppage of the race. After a few minutes, the race was restarted without Hamelin, penalised for his move. Steven Dubois didn't have the opportunity to shine on the second wave of this race, bothered by a knee injury caused by the three men fall. With just a few laps to go, simultaneous reactions from Dion and Girard resulted in Samuel Girard, Charles Hamelin and Pascal Dion finishing in the top three positions. Because of a disqualification, 2017 canadian champion Charle Cournoyer finishes the distance sixteenth.

On 500m, the best race on the men's side was definitely the B final with François Hamelin, Guillaume Bastille, William Preudhomme and Samuel Bélanger-Marceau battling it out for fifth position points. Hamelin got the best of his rivals. In the A final, Samuel Girard, Charles Hamelin, Charle Cournoyer and Steven Dubois made sure to protect their points instead of having a fight in a race without any pass.

On the women's side, that first day of competition was a copy and paste on both distances with Kim Boutin, Jamie McDonald, Kasandra Bradette and Valérie Maltais finishing in that order on 1500m and 500m. In Marianne St-Gelais's absence, all eyes were on those four women and they sure delivered a good dose of action. On the poll conducted on our website last week, the fans placed those four women and St-Gelais as their favourite to represent Canada in Pyeongchang next winter. So far, no real surprises but we are not yet halfway through the competition.

Sunday

A lot of action on the men's side on 1000m even though after all was said and done, Samuel Girard finished in first place again. Charle Cournoyer and Charles Hamelin finished in second and third place. François Hamelin finished fourth after having a bumpy ride all the way up to the A final. Sasha Fathoullin finished in fifth place of this race, a much better results for the young skater who had a tough day Saturday.

On the second 1500m of the competition, all eyes were on Samuel Girard. Would he be able to win this second 1500m of the competition and assure himself of first place on the distance without even racing the third one next Saturday? Girard raced well, but veteran Charles Hamelin won his first distance of the competition. Steven Dubois's race was impressive and he was able to finish third. Even though he was disqualified on 1000m earlier that day, Dubois ends this first weekend with three A final. Here are his impressions after an amazing weekend.


On the women's side, Kim Boutin also went three for three winning the distance in front of Valérie Maltais and Jamie McDonald. Young skater Alyson Charles ends the race in fourth place. Kasandra Bradette who finished third on both distances yesterday, ends her first 1000m of the competition at the seventh spot, finishing third of the B final in a race won by Audrey Phaneuf.

On 1500m, the race was battled by eight skaters following a penalty to Kasandra Bradette in her semi-final resulting in the advancements of Jamie Macdonald and Courtney Shmyr. Like Samuel Girard, Boutin was not able to end her weekend with a perfect record finishing second in front of Macdonald and behind Valerie Maltais who got her first win of this important competition.

Skaters will be back in action Wednesday night with the second 500m of these selections.